cristallisation

cristallisation [ kristalizasjɔ̃ ] n. f.
• 1651; de cristalliser
1Sc. Phénomène par lequel un corps passe à l'état de cristaux. Cristallisation naturelle, artificielle. Cristallisation par fusion (ex. soufre), par sublimation (ex. iode), par dissolution et évaporation (ex. chlorure de sodium). cristallogenèse. Cristallisation fractionnée.
2Concrétion de cristaux. arborisation. De belles cristallisations de quartz.
3(1822) Fig. et littér. Action de se cristalliser, en parlant des sentiments, des idées. Cristallisation des souvenirs. « Ce que j'appelle cristallisation, c'est l'opération de l'esprit, qui tire de tout ce qui se présente la découverte que l'objet aimé a de nouvelles perfections » (Stendhal).
⊗ CONTR. Désagrégation, éparpillement.

cristallisation nom féminin Action de cristalliser : La cristallisation du soufre. Action, fait de se cristalliser, de prendre corps : Ce projet était la cristallisation de tous ses espoirs. Extraction du sucre (dissous dans le sirop) sous forme cristallisée et débarrassé de ses impuretés. ● cristallisation (citations) nom féminin Henri Beyle, dit Stendhal Grenoble 1783-Paris 1842 La haine a sa cristallisation ; dès qu'on peut espérer de se venger, on recommence de haïr. De l'amour cristallisation (expressions) nom féminin Cristallisation fractionnée, séparation d'un mélange de corps dissous, grâce à leur différence de solubilité. Eau de cristallisation, eau existant en proportion définie dans certaines substances cristallisées.

cristallisation
n. f.
d1./d PHYS Formation de cristaux (par solidification, condensation d'un gaz en solide, évaporation d'un solvant, ou refroidissement d'une solution saturée).
d2./d Corps formé d'un ensemble de cristaux. Une cristallisation basaltique.
d3./d Fig., litt. Fait de se cristalliser (idées, sentiments, sensations). Cristallisation des espérances, des souvenirs.
|| Litt. Phénomène par lequel l'imagination de celui qui aime, selon Stendhal, transfigure l'objet de sa passion en lui attribuant sans cesse de nouvelles perfections.

⇒CRISTALLISATION, subst. fém.
Action de (se) cristalliser et, p. méton., résultat de cette action. Théorie de la cristallisation.
A.— CHIM., MINÉR. Les gigantesques cristallisations du basalte (SAND, Lélia, 1839, p. 493). Les cristallisations cubiques ou pyramidales du sel marin (METZGER, Genèse sc. cristaux, 1918, p. 161).
SYNT. Cristallisation d'un sel, du sucre; cristallisation par évaporation, par refroidissement; condition, mécanisme, mode de cristallisation; bac, catalyseur de cristallisation.
Cristallisation fractionnée. ,,Séparation d'un mélange de substances dissoutes en tirant parti de leurs solubilités différentes`` (UV.-CHAPMAN 1956). Le (...) processus de cristallisation fractionnée qui (...) avait permis aux Curie d'isoler le radium (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 22).
Eau de cristallisation. ,,Proportion moléculaire définie d'eau en combinaison chimique avec certaines substances à l'état de cristaux`` (UV.-CHAPMAN 1956). Cf. A. MEYER, Art émail Limoges, 1895, p. 47.
B.— Au fig. [En parlant des sentiments, des idées] Fait de s'organiser, de se concrétiser, de se fixer. Nos goûts individuels sont des cristallisations affectives sur un objet privilégié (RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 282) :
1. Ce que j'appelle cristallisation, c'est l'opération de l'esprit, qui tire de tout ce qui se présente la découverte que l'objet aimé a de nouvelles perfections.
STENDHAL, De l'Amour, 1822, p. 9.
2. ... rien n'est plus recueilli, plus mystérieux, plus éternellement un dans son objet, que la cristallisation de l'amour. Alors les seules choses agréables avaient droit de plaire, et de plaire un instant; maintenant tout ce qui a rapport à ce qu'on aime, et même les objets les plus indifférents touchent profondément.
STENDHAL, De l'Amour, 1822 p. 92.
3. ... une névrose de l'espèce de la vôtre peut constituer le noyau de cristallisation, ou l'étape préparatoire d'une véritable psychonévrose.
BERNANOS, La Joie, 1929, p. 643.
SYNT. Cristallisation amoureuse, artistique, sociale, spirituelle; cristallisation des pensées, des souvenirs; centre, pôle de cristallisation.
Rem. On rencontre ds la docum. a) L'adj. cristallisateur. Synon. de cristallisant. Synthèse cristallisatrice (SARTRE, Être et Néant, 1943, p. 686). b) Le subst. masc. cristallisateur. ) Technol. Appareil dans lequel s'effectue une cristallisation (cf. CHARTROU, Pétroles nat. et artif., 1931, p. 92). ) Au fig. Celui qui cristallise. Beyle (...) se définirait peut-être comme un cristallisateur. Son plaisir propre n'est absolument ni d'aimer, ni de goûter la musique, mais de cristalliser à propos de l'amour et de la musique (THIBAUDET, Réflex. litt., 1936, p. 63).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1740-1932. Cf. cristal. Étymol. et Hist. 1. 1651 « opération moléculaire par laquelle un corps se réduit en cristaux » (J. HELLOT, Les Elémens de la philosophie de l'art du feu ou chemie, trad. de la Philosophia pyrotechnica de W. Davidson, p. 488); 2. 1745 « concrétion en cristaux » (M. ROUELLE, l'aîné, Mémoire sur le sel marin et sa cristallisation ds les Mémoires de l'Acad. royale des sc. d'apr. Romé de l'Isle, Cristallographie, 1783, p. 67 et 107); 3. 1822 fig. (STENDHAL, op. cit., p. 8). Dér. de cristalliser; suff. -(a)tion. Fréq. abs. littér. :268. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 573, b) 87; XXe s. : a) 148, b) 514. Bbg. ROG. 1965, p. 120.

cristallisation [kʀistalizɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1651; de cristalliser.
1 Sc. Phénomène par lequel les molécules d'un corps s'orientent régulièrement, le faisant passer à l'état de cristaux. || Cristallisation naturelle, artificielle. || Cristallisation par fusion (ex. : le soufre), par sublimation (ex. : l'iode, le naphtalène), par dissolution et évaporation (ex. : le chlorure de sodium), par dissolution à chaud et refroidissement. || Cristallisation fractionnée : méthode permettant d'isoler, dans un mélange de corps dissous dans un solvant, le composé le moins soluble qui se déposera sous la forme de cristaux.Eau de cristallisation : eau se trouvant en proportion définie dans certains cristaux (sels cristallins).
1 La cristallisation d'un sel toujours assujetti à prendre une même forme n'est-elle pas aussi admirable que la génération constante des animaux ?
Condorcet, Haller.
tableau Vocabulaire de la chimie.
2 Concrétion de cristaux (notamment, de cristaux de neige, de glace). Arborisation. || De belles cristallisations.
3 (Fin XVIIIe, Saint-Martin, in D. D. L.). Fig. et littér. Action de se cristalliser, de s'organiser, de se fixer, en parlant des sentiments, des idées. || Cristallisation des pensées, des souvenirs.
2 (…) des cristallisations, puis des émiettements suivis de cristallisations nouvelles avaient lieu dans l'âme des êtres.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. XV, p. 118 (→ Conglomérat, cit.).
3 Dans cristallisation, on sent l'idée de cristal, et en outre l'idée de formation de, passage à l'état, transformation en.
F. Brunot, la Pensée et la Langue, I, II, V, p. 60.
(1822, Stendhal). Spécialt (→ Retirer, cit. 8).
4 La première cristallisation commence.
On se plaît à orner de mille perfections une femme de l'amour de laquelle on est sûr; on se détaille tout son bonheur avec une complaisance infinie (…) Laissez travailler la tête d'un amant pendant vingt-quatre heures, et voici ce que vous trouverez :
Aux mines de sel de Salzbourg, on jette, dans les profondeurs abandonnées de la mine, un rameau d'arbre effeuillé par l'hiver; deux ou trois mois après on le retire couvert de cristallisations brillantes : les plus petites branches (…) sont garnies d'une infinité de diamants, mobiles et éblouissants; on ne peut plus reconnaître le rameau primitif. Ce que j'appelle cristallisation, c'est l'opération de l'esprit, qui tire de tout ce qui se présente la découverte que l'objet aimé a de nouvelles perfections (…)
Alors (après le doute) commence la seconde cristallisation produisant pour diamants des confirmations à cette idée :
Elle m'aime.
Stendhal, De l'amour, II, p. 43-45.
5 Sans ce mot (cristallisation), qui, suivant moi, exprime le principal phénomène de cette folie nommée amour (…) la description que je donne de ce qui se passe dans la tête et dans le cœur de l'homme amoureux devenait obscure, lourde, ennuyeuse (…)
Stendhal, De l'amour, III, p. 48.
CONTR. Désagrégation, éparpillement.
COMP. Piézocristallisation, recristallisation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cristallisation — CRISTALLISATION. s. f. Opération par laquelle les parties d un sel ou d une pierre, qui étoient dissoutes dans un liquide, se rapprochent pour former un corps solide d une figure régulière et déterminée. Cristallisation naturelle. Cristallisation …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Cristallisation — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « cristallisation », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) En minéralogie, la cristallisation est …   Wikipédia en Français

  • CRISTALLISATION — n. f. T. de Chimie Phénomène par lequel les parties d’une substance qui était à l’état gazeux ou dissoute dans un liquide se rapprochent les unes des autres, en vertu de leurs propres attractions, pour former un corps solide d’une figure… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • cristallisation — (kri sta li za sion) s. f. 1°   Terme de chimie. Opération intime et moléculaire, par laquelle les corps prennent une forme régulière et polyédrique, soit en passant de l état liquide ou gazeux à l état solide, soit en se séparant d une… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CRISTALLISATION — s. f. T. de Chimie. Opération par laquelle les parties d une substance qui était dissoute dans un liquide, se rapprochent les unes des autres, en vertu de leurs propres attractions, pour former un corps solide d une figure régulière et déterminée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • cristallisation — kristalizacija statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. crystallization vok. Kristallisation, f rus. кристаллизация, f pranc. cristallisation, f …   Fizikos terminų žodynas

  • cristallisation — nf. KRISTALIZACHON (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Cristallisation (Chimie) — Pour les articles homonymes, voir Cristallisation. La cristallisation est l’une des opérations unitaires les plus anciennes pratiquées (évaporation de l’eau de mer pour isoler du sel). La cristallisation est une opération physique consistant à… …   Wikipédia en Français

  • Cristallisation Fractionnée — Pour les articles homonymes, voir Cristallisation. La cristallisation fractionnée est la cristallisation progressive d un magma due à des changements de conditions physico chimiques. Ces changements de conditions physico chimiques sont en général …   Wikipédia en Français

  • Cristallisation (littérature) — Cristallisation (Stendhal) Pour les articles homonymes, voir Cristallisation. La cristallisation est un concept inventé par l écrivain français Stendhal et qui selon lui décrit le processus par lequel un individu tombe amoureux. Stendhal la… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.